Par Frédéric Maillard Le 22 février 2012 Catégorie d'articles: Activités, Police, Revue de presse

Emission Forum – RTS La Première

Avec la hausse des cambriolages, et globalement de la criminalité, les cantons de Vaud et Genève ont montré leur volonté politique d’augmenter leurs effectifs de policiers. A Genève, de nouveaux postes sont inscrits au budget, dans le canton de Vaud, après des négociations difficiles, un accord a été trouvé mardi entre le Conseil d’Etat et les syndicats pour attribuer une centaine de policiers en plus à la gendarmerie et la sûreté. Sur le vif, Alain Devegney, ancien gendarme aujourd’hui à la retraite, Alain Bergonzoli, responsable de la formation à Savatan et bientôt à Genève, et Frédéric Maillard, responsable des analyses de pratique à la police genevoise.

 

Commentaire personnel

Les propos de ce débat radiophonique sont évocateurs, à plus d’un titre, dans la forme et le contenu. Pour la forme, le débat oppose un interlocuteur présent dans les studios et pouvant interagir in vivo avec les journalistes et deux autres interlocuteurs au téléphone, plus lointains.

Pour le contenu, il traduit, à mon sens, la fermeté et la fermeture qui aveugleront encore davantage, ces prochains temps, les polices du bassin lémanique; contre toutes logiques sociétale et entrepreneuriale.

Frédéric Maillard

 


--Télécharger l'article "Qui veut encore faire policier ? Le défi de Genève et Vaud" en PDF --


Les commentaires sont fermés.