Juin 2018 – Marco Cicchini : fredericmaillard.com
Par Frédéric Maillard Le 30 mai 2018 Catégorie d'articles: L'invité-e

Bras distincts d’un même appareil luttant contre les illégalismes, interdépendantes et emboîtées, la police et la justice sont différentes, parfois étrangères l’une à l’autre, voire opposées.

D’où vient cette séparation du juge et du policier ?

Quels sont les processus qui l’ont générée et quelles en sont les conséquences ?

Entre 1750 et 1850, des Lumières à l’État libéral, autour de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen (1789), de la Révolution française et de la codification pénale napoléonienne, se nouent les enjeux fondamentaux d’une relation complexe. Redéfinition des concepts, autonomisation des pouvoirs de police, déclin de la police juridictionnelle, montée en puissance de la police judiciaire, promotion des libertés individuelles en témoignent.

Au-delà des lois et des codes de procédure, ce livre observe les tensions et les défiances qui se font jour en divers lieux dans ce moment inaugural de l’émergence de l’État de droit. Entre doctrine, institutions et pratiques, les études réunies ici tentent de révéler, de manière originale, les soubassements historiques d’une relation entre police et justice qui ne cesse de tarauder les démocraties contemporaines.

Le dernier ouvrage – georg éditeur 2018 – dirigé par Marco Cicchini et Vincent Denis avec la collaboration de Vincent Milliot et Michel Porret


--Télécharger l'article "Juin 2018 - Marco Cicchini" en PDF --


Les commentaires sont fermés.